Inferno : Canto 27

Classé dans : Illustration pour l'Enfer | 1

Feuilleton : L’Enfer chant 27

blason Montefeltro

Le huitième cercle. Les conseillers perfides. Guido da Monfredo. La Romagne. Le pape Boniface VIII.

Alors que se retire royal et majestueux le double feu-follet Ulysse-Dioméde, une autre flammèche à l’oreille fine, sensible au parler toscan, s’est rapprochée. De cette flamme s’échappe un discours douloureux, aussi confus que bavard évoquant ses origines territoriales, s’adressant directement à celui qui parle dans sa langue, Dante.
Un instant surpris, Virgile laisse son protégé interroger cette âme damnée errant dans la fosse des corrupteurs et des mauvais conseillers.
Comme souvent lors de ce voyage en enfer, Virgile est le guide, le référant; toutefois, lorsque se présente une « actualité » liée aux cités italiennes, il laisse Dante intervenir. C’est le cas avec ce condottiere qui demande des nouvelles de son pays, l’Emilie-Romagne.
Ne sachant qui parle derrière cette langue de feu, « tout au fond cachée », Dante répond, usant d’un langage quelque peu codé, poétique et imagé, à connotations héraldiques non dénué d’esprit chevaleresque. De Ravenne il retrace l’histoire tourmentée; Ravenne, lieu de son exil, réfugié sous les ailes des seigneurs de Polenta, où il finira ses jours (famille déjà citée dans le VOICI du chant5). Puis il poursuit, évoquant des épisodes de guerre lors du siège de Forli au temps des Ordelaffi ou d’autres faits tout aussi sanglants chez les Malatesta père et fils, montrant qu’en ces temps de désordres, toutes les cités sont déboussolées. Des villes comme Imola et Faenza sous la férule de leur seigneurs tantôt gibelins tantôt guelfes, s’en vont, emportées comme fétus de paille au gré des vents dans un monde guidé par l’incertitude et la violence. Pour boucler ce tour d’horizon de l’Emilie-Romagne, Dante évoque la ville de Cesena « dont la Savio baigne les flancs » qui n’est autre que la ville du personnage caché dans la flamme, nommé Guido da Montefeltro, invité alors à s’identifier. Ce qu’il fait, confessant sa vie, litanie de ses exploits en fausseté et vains repentis. Défilent ses compagnons et parmi eux, le pape Boniface VIII, encore lui, bête noire de Dante, personnage peu représentatif du message chrétien et corrupteur en diable envers Guido da Montefetro qui bien que « rangé des voitures » (retraite oblige) est rappelé aux affaires par ce trop bon pape… pour commettre de nouveaux écarts. Pas de chance, même l’intervention du saint homme François fût sans effet. Le voilà condamner pour des lustres à briller comme conseiller perfide dans ce huitième bolge. Et, c’est sans s’émouvoir le moins du monde que nos deux voyageurs peuvent reprennent leur marche parmi les éboulis, sans sourciller.

Hervey, Illustration pour le chant 27 de l'Enfer de Dante
Illustration pour le chant 27

Noi passamm’ oltre, e io e ‘l duca mio,

su per lo scoglio infino in su l’alto’ arco

che cuopre ‘l fosso in che si paga il fio

a qui che scommettendo acquistan carco.

Nous passâmes outre, mon guide et moi,

montant par le remblai jusqu’à l’autre pont

qui couvre la fosse où l’on paie ce qu’on doit

lorsqu’on a été semeur de dissension.

Episode précédant.

Suivre Hervey:

peintre sculpteur graveur

Peintre - sculpteur - graveur

Articles récents de