Le monde est bipolaire

Classé dans : Déclinaisons | 2

hervey_declinaisons_monde-bipolaire

 

 

« Le monde est bipolaire » c’est ce que raconte cette dernière déclinaison.
Masculin et féminin depuis toujours, partagé entre droite et gauche, géographiquement perçu en deux hémisphères et son futur tire à hue et à dia. Partent d’un côté ceux qui ambitionnent et de l’autre ceux qui désespèrent.

« Les fruits passeront (-ils) la promesse des fleurs (?).*
La belle espérance en forme de prière du poète* nous revient en écho d’un temps où le religieux faisait rage.
Il faut l’entendre !

Notez que ce clivage était déjà évoqué par HESIODE (700 avant JC) dans sa description des deux cités DIKÉ et HUBRIS, symbolisant respectivement la paix, la justice et la vertu pour l’une et la fraude, la violence et la démesure pour l’autre partie. De même, souvenons-nous des GUELFES et des GIBELINS, autre bipolarité mortifère qui ravagea les cités italiennes,  inscrite en lettres de sang dans l’Histoire et la littérature au temps de DANTE ALIGHIERI et PETRARQUE puis relaté par SHAKESPEARE dans la tragédie de ROMEO et JULIETTE.
Notez encore que la dernière image coupée par une fermeture éclair divise ceux qui partent d’un côté pour le djihad et ceux qui partent de l’autre pour acquérir savoirs et connaissances.
Ce que ne dit pas l’image mais qui est indiqué par la citation du poète François de Malherbe ce sont bien les ravages des guerres de religions. Il faut relire : Prière pour le roi Henri le Grand.

*François de Malherbe

 

 

Gravure disponible en ligne.

DECLINAISON publiée sur le site de Paul Jorion.

Suivre Hervey:

peintre sculpteur graveur

Peintre - sculpteur - graveur

Articles récents de

2 Responses

  1. péroz-blaise marie-thérèse

    très belles cartes bipolaires ,commentaires très cultivés ,un peu longs pour des lecteurs sans une vaste culture classique,ce qui est le cas de la plupart de nos contemporains ,hors les quinquagénaires ,et au dessus .

    • Hervey

      Oui, la force de l’image c’est la brièveté de son message. La commenter oblige à plus de longueur voir beaucoup plus. Evoquer ce qui nous a précédé oblige aussi à plus de connaissance que ce qui nous est donné au quotidien.
      Merci pour ce commentaire qui vient à juste titre me rappeler que ce média est plus largement utilisé par les nouvelles générations. Une occasion, justement pour tirer du puits une bonne boisson désaltérante pour le jeune voyageur assoiffé.