tsunami

Classé dans : Déclinaisons | 3

hervey_declinaison_deferlante

(Gravure numérique tirée à 4 exemplaires sur papier tecco FineArt Rag 295 g/m2)

« Tsunami ou vagues scélérates »

 

Le 11/03/2011 un tsunami ravageait les côtes du Japon faisant près de 20000 victimes.
Quelques années plus tôt, en 2004 un autre tsunami dans l’océan Indien avait fait plus de 220000 victimes frappant Sumatra, les côtes indonésiennes, le Skri Lanka, la Thaïlande et le sud de l’Inde.
L’histoire maritime conte aussi avec horreur ces vagues scélérates hautes comme des immeubles envoyant par le fond navire et équipage.
Le mot vague peut à dessein manquer de précision ou prendre un sens plus aimable. On parle de nouvelle vague pour désigner un ensemble de nouveautés ou de faire des vagues lorsqu’on souhaite se faire remarquer.
Le terme mascaret désigne ces ondes en forme de vagues propagées par la marée remontant le lit d’une rivière.
On a étudier ce phénomène en essayant de recréer en bassin la formation d’une vague, sa vitesse de propagation, et tenter de comprendre ces phénomènes d’amplification dans le cas des vagues scélérates ou encore appelées : soliton ou vagues des trois soeurs.
La configuration même de la vague (ne dit-on pas être au creux ou au sommet de la vague) invite par analogies à vouloir théoriser sur l’aléa du risque événementiel. Rien d’étonnant alors que ce modèle ait attiré les convoitises du monde financier toujours à la recherche de rendements spéculatifs.
Chose faite avec Ralph Nelson Elliott et sa théorie des vagues ou mieux encore, chose confite avec Martin Arthur Amstrong et sa théorie des cycles et du chiffre π.

La peinture témoigne elle-aussi de ce phénomène de la vague. On reconnaitra dans cette DECLINAISON son évocation par COURBET, HOKUSAÏ, MATISSE…  mais c’est pour le plaisir des yeux.

 

 

Gravure disponible en boutique.

3 Responses

  1. marie-thérèse péroz blaise

    La vague japonaise est absolument fascinante ,terrifiante ,vivante ,animée d’une voracité ,d’une cruauté toute animale .
    Et puis il y a le nerf vague ,traître aussi .

    • Hervey

      Amusant aussi les répliques, vagues rugissantes aussi dans les nuages chez COURBET, on ne voit pas le Fuji masqué par le château dans la reprise de l’estampe d’HOKUSAI dommage car la seconde vague reprend la forme du volcan. La vague de MATISSE s’apparente d’avantage aux formes ondulantes et régulières du mascaret.

      • Kenisha

        Wonderful blog site, have no idea of how I we72e&#8n1r;t able to realize that prior to. Przeczytlem every publish, just about every think i identify that not only have We have very similar opinion of your website. Its remarkable! Good-job!

Les commentaires sont fermés.