« Nuages » – Antonio Tabucchi.

Classé dans : I comme Italie, Un jour un livre | 0

« Nuages » nouvelle du recueil
« Le temps vieillit vite » d’Antonio Tabucchi.

« _ Tu restes là à l’ombre toute la journée, dit la fillette, tu n’aimes pas te baigner ? »
Ainsi débute « Nuages« , très joli récit en forme de dialogue entre une petite fille « singulière » et un étranger, quelque part sur une plage italienne un jour d’été.
Je reprend ici le terme « singulière » de l’auteur pour souligner la liberté de ton et la fraicheur de cette enfant que l’homme qualifiera de « logique » et souhaite poursuivre avec elle cette conversation, permission donnant aussitôt libre court à la parole enfantine :
« Je m’appelle Isabella, pourtant les amis intimes m’appellent Isabèl »
« cette année le président de la république est venu visiter notre école »
« chez moi ils disent que je parle trop et que je risque d’embêter les gens »
aux détours de cette parole libérée, l’auteur glisse quelques indications sur cet étranger.
« Il fouilla dans son sac qu’il avait posé à côté du transat, prit un flacon de verre et mis un comprimé blanc dans sa bouche ».
Lui est capitaine dans l’armée italienne, âge quarante cinq ans.
Isabella est une enfant de douze ans née au Pérou, adoptée par un couple italien.
Dans cette entrée en scène ouverte par le questionnement de la petite fille, l’homme va devoir s’expliquer et répondre à certains faits observés par l’enfant : le fait qu’il refuse de se mettre au soleil, le fait qu’il renonce à se rendre au restaurant et pourquoi il a si souvent recours aux médicaments.
« Hier tu es venu au déjeuner et à un certain moment tu t’es levé et tu as couru aux toilettes et quand tu es revenu tu étais blanc comme un mort, d’après moi tu étais allé vomir. »
« J’étais en effet allé vomir, c’est l’effet des médicaments » répond l’homme.
En suivant ce jeu de questions/réponses le lecteur attentif peut percevoir les premiers signes d’un fil conducteur ténu et discret qui court dans une part importante de ses écrits, ce jeu des temporalités contrariées, chères à l’auteur.
Les premiers échanges expriment des faits personnels propres à chacun pour migrer vers d’autres sujets, la race, la guerre, le monde grec au temps du géographe Strabon et la néphélomancie.
« La fillette écarquilla les yeux, fit une grimace puis sourit »…
… »Néphélomancie, répondit l’homme, c’est un mot grec, nephelê veut dire nuage, et mancie signifie deviner, la néphélomancie est l’art de deviner le futur en observant les nuages, ou mieux la forme des nuages« … « Et de la même façon qu’ils se sont formés, ils se dissolvent et c’est à cet instant précis qu’un vrai néphélomancien doit exercer son art, pour comprendre ce que prédit la forme de tel ou tel nuage avant que le vent ne le dissolve, avant qu’il ne se transforme en air transparent et ne devienne ciel. »
… Et l’horizon entre ciel et mer devient aussitôt le terrain de jeu de la fillette pour débusquer et nommer ses premiers nuages, essayer d’en interpréter leur mouvement, forme et présage avant dissolution dans l’azur, sous l’attention bienveillante du militaire. Apprentissage délicat et complexe.
« Tu le vois ce petit nuage blanc, là-bas »« observe-le et réfléchis, pour la néphélomancie il faut une intuition rapide mais la réflexion est indispensable, ne le perds pas de vue. »
Le petit nuage change de forme, se divise. D’un regard attentif, l’enfant y voit comme des ailes se déployant.
« Papillon, dit l’homme, et le papillon n’a qu’une seule signification, il n’y a pas de doute »
Prenant appui sur Le Livre Principal de Strabon, le verdict ne tarde pas, impérial, l’homme délivre sa sentence : « Les personnes qui ont des mésententes existentielles cesseront de les avoir, les personnes qui sont séparées seront réunies et leur vie sera gracieuse comme le vol d’un papillon. » et pour compléter l’assertion, d’ajouter que le grec ancien utilise le duel pour la déclinaison des verbes lorsqu’il s’agit de deux personnes ensembles, il explique : « Par exemple la néphélomancie de ce nuage nous la faisons seulement toi et moi, nous sommes les seuls à la connaitre, c’est pour cela qu’ils avaient le duel ».
« Super, dit Isabella, et elle émit un petit cri en mettant la main devant sa bouche, regarde de l’autre côté, de l’autre côté ! »
Et c’est un autre petit nuage qui se forme à l’horizon, un cirrus enfant, il vient délivrer son message, plus poétique et plus charmant que les tests de Rorschach, « regarde, il s’est vraiment séparé en deux, on dirait deux petits moutons… »
« Deux agneaux cirrus … pas de doute, facile, le doux agneau tout seul représente l’évolution de l’humanité, Straton, page trente et un du Livre Principal ceux sont deux guerres qui avancent en parallèle, l’important est de savoir quel avenir les attend » … la néphélomancie est un art difficile qui demande attention, lucidité et décision rapide : « tu dois toi interpréter les nuages, regarde-les et attends patiemment, mais essaie de saisir l’instant, sans quoi il ne sera plus temps ».
« Ils sont en train de se transformer en une sorte de stracciatella, dit Isabelle … je ne réussis presque plus à les voir, regarde toi aussi. »
« Pas besoin, dit-il, Strabon, page vingt quatre du Livre Principal, il ne se trompait pas, la prophétie de la fin de toute guerre il la fit il y a deux mille ans, sauf que personne jusqu’ici ne l’avait bien lu, et nous aujourd’hui nous l’avons finalement déchiffrée sur cette plage, tous deux ».
« Tu sais que tu es un type vraiment super ? dit Isabelle »
Le temps passe vite à observer ainsi les nuages. La petit fille se rappelle qu’elle doit rentrer pour déjeuner, sa mère doit l’attendre dans la salle à manger de l’hôtel, elle compte revenir sitôt le repas terminé, « on pourra continuer à parler dans l’après-midi ? »
« Je ne sais pas, la néphélomancie est un art qui fatigue beaucoup … »
« C’est pour ça que tu dois prendre autant de médicaments ? demanda Isabelle, à cause de la néphéromancie ?
« Toi, qu’est-ce que tu en dis ? demanda-t-il »

« Je te le dirai demain, répondit-elle. »

Antonio Tabucchi

Quelques liens sur le blog pour nuager encore.

Suivre Hervey:

peintre sculpteur graveur

Peintre - sculpteur - graveur

Articles récents de

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.