Héroïnes modernes

Classé dans : Déclinaisons | 4

hervey, déclinaisons, gravure numérique, héroïnes modernes

(Gravure numérique tirée à 4 exemplaires sur papier tecco FineArt Rag 295 g/m2)

« Héroïnes modernes »

 

S’élever au rang des héros ou des héroïnes n’est pas donné au commun des mortels. Cette DECLINAISON dressée comme un podium couronne quatre héroïnes de notre temps. Quatre places, c’est peu, choix forcément réducteur, subjectif et quelque peu injuste pour d’autres héroïnes non citées. Mille excuses. Quelles soient célébrées avec toutes les FEMEN.
Malala Youfsafzaï n’est pas une inconnue de notre monde médiatique occidental puisqu’elle a reçu le prix Nobel de la paix à l’âge du 17 ans en 2014. Dés l’âge du 10 ans elle dénonçait dans un blog les talibans mais fut aussitôt victime d’une tentative d’assassinat. Blessée mortellement à la tête et au cou, elle fut transportée successivement du Pakistan vers Dubaï puis Birmingham en Angleterre pour des soins spécifiques et des réparations chirurgicales délicates. Quelques mois plus tard, invitée à l’ONU elle fut ovationner pour ses propos d’une grande fraicheur juvénile, ironisant sur les talibans qui l’avaient condamné à mort (« Ils ont peur des livres et des stylos »). Longue vie à Malala.
Margrethe Vestager est moins connue en France pour l’instant. Entrée tôt en politique (membre de la gauche radicale) devient ministre d’un gouvernement de centre gauche en 1998 au Danemark. En 2015, elle est nommée à la commission européenne se distinguant rapidement (elle a déjà inspiré une série télé « Borgen » et le rôle de Birgitte Nyborg dans son pays) de ses collègues par son charme, sa compétence et la rapidité à apporter des solutions aux dossiers qui lui sont confiés et ce comme jamais auparavant. Elle a la difficile mission de remettre de l’ordre dans les conflits qui opposent les Etats et les grandes multinationales (évasion fiscale) et de négocier au mieux les intérêts des uns sans compromettre la marche des autres.
Sur son bureau, une sculpture représentant un doigt d’honneur. Oeuvre offerte par une association qui ne partageait pas ces décisions. Avoir autant d’humour bienveillant est en soi déjà remarquable. Son patron au sein de la commission européenne, ancien premier ministre d’un paradis fiscal n’a qu’à bien se tenir.
Les FEMEN sont plus visibles sur la scène médiatique, s’exposer est même leur arme essentielle. Mouvement d’inspiration féministe né en Ukraine, se propageant  par mimétisme en divers autres lieux de la planète, quelques fois sous des dénominations nouvelles (Pussy Riot, Bara Bröst) clamant des revendications différentes selon les pays, les FEMEN ont en commun d’attirer l’attention visuellement et bruyamment par des interventions « coup de poing ». Elle ne passent pas inaperçues.
Née en 1982, Sarah Harrison est anglaise. Diplômée de la prestigieuse Sevenoaks School, dans le Kent, elle poursuit des études sur la littérature anglaise devient journaliste et fait partie de l’équipe juridique soutenant les gens de Wikileaks, devenant la principale conseillère de Julian Assange. Jeune femme de caractère et de conviction elle n’hésite pas à se rendre à Hong Kong pour porter assistance à Edouard Snowden dans sa fuite pour la vie. De retour de Moscou, elle hésite à rentrer chez elle au Royaume unis. Craignant d’être livrée par son gouvernement aux autorités américaines, elle s’installe à Berlin où elle est accueillie. Sa lutte s’inscrit dans la protection juridique des lanceurs d’alertes. Elle est présidente de la « Fondation Courage« depuis 2014.

Une DECLINAISON militante pour encourager les vocations en ce triste jour de novembre où la secte des assassins vient une fois de plus de commettre un carnage en divers points de la capitale.

Plus beaucoup d’espace pour le « Salon du livre des lanceurs d’alerte » de Montreuil dans ces conditions.

 

 

Gravure disponible en boutique.

4 Responses

  1. marie thérèse Péroz Blaise

    Je suis très admirative, c’est une œuvre de Salut Public que de mettre au tableau d’Honneur ces contemporaines assez méconnues ,de moi en tout cas, exceptée Malala, dont le charme, l’intelligence et le courage nous ont transportées d’aise, nous femmes anonymes. Puisque ,plus inconnue que le soldat inconnu, sa femme aurait certainement mérité un tombeau solennel et républicain, il existe encore d’autres héroïnes, c’est certain, de par le vaste monde, et qui sait, à côté de nous, humbles mais héroïques.

  2. cheap air jordan

    Nice post. I study something more challenging on completely different blogs everyday. It should always be stimulating to read content from other writers and follow a bit of something from their store. I抎 want to use some with the content on my blog whether you don抰 mind. Natually I抣l offer you a link in your net blog. Thanks for sharing.

Les commentaires sont fermés.