Ces riches qui nous coûtent cher.

Classé dans : Post-it | 4

hervey, post-it, citations, stephen emmott, externalités négatives

 

 

 Post-it : Ces riches qui vont nous coûter de + en + cher.

 

Reposant les images-textes ! Tout commentaire devient superflu.
Puis, c’est la pose du mois d’août … laissons tomber les DECLINAISONS pour quelques POST-IT, une série spéciale destinée au grand bleu numérique qui ne sera jamais tiré sur papier mais, prendre parti c’est aussi faire le job disait Fernand Léger.

C’est donc sur l’air de « Madame la Marquise » que les nouvelles s’affichent… Ben oui, pas réjouissant cette histoire des « externalités négatives« .
Un apiculteur qui vient déposer ses ruches dans un champs ne peut que rendre service à son voisinage. Les abeilles vont aller butiner les fleurs sur un large périmètre aux alentours des ruches avec pour conséquences une récolte plus abondante pour les propriétaires des parcelles avoisinantes.
En termes savants, on parle d' »externalités positives ».
Les « externalités négatives« , c’est tout le contraire et c’est ce que dit ce post-it illustrant ce point particulier soulevé par l’anglais Stephen Emmott et son groupe de chercheurs au laboratoire de Cambridge.
Pour d’autres infos sur ces dégâts collatéraux on peut, par exemple, regarder l’Europe en son centre avec son industrie chimique.
Si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi regarder sous les jupes des belles allemandes, c’est pas interdit et vous verrez qu’il n’y a pas de quoi crier victoire.
Si vous n’avez pas une pensée émue pour le pauvre apiculteur grec, vous savez au moins ce qui vous attend … lorsqu’ils vont passer pour vous « demander » de participer au coût des réparations ou sauver ce qui pourra l’être.
Prisonniers sur terre, vous serez… et contraint à payer votre propre rançon.

De + en + cher, qu’ils nous coûtent !

 

 

Texte-image publié sur le blog de Paul Jorion.

4 Responses

  1. marie-thérèse péroz blaise

    triste ,c’est certain .Mieux vaut « cultiver son jardin » sans trop regarder le jardin du voisin ,sinon ,c’est la grande dépression assurée et l’asthénie fatale aux petits atomes de vie que nous sommes chacun .Le courage c’est aussi se préserver afin de persévérer .Etre conscient n’est pas être omniscient .Le vertige me saisit face à l’immensité .Le dégoût à l’égard des trop riches et trop puissants me serre l’estomac et le cœur .

Les commentaires sont fermés.