Post-it « Edgar Degas »

Classé dans : Post-it | 0

Post-it / Série Confit d’art : « Edgar Degas »

Post-it publie à nouveau une suite de minuscules documents consacrés à la peinture en sélectionnant quelques unes des oeuvres de ses plus illustres représentants, une manière d’occuper l’esprit en ces temps de confinement ou l’on tourne en rond, passant de la salle de bain, à la cuisine, au salon, à la chambre. 

ConfiArt ou Confit d’art est le nom donné à ces images animées (au format .gif). Histoire de ne pas mourir idiot.

En souhaitant que le lien soit maintenu malgré les coupures de courant et l’engorgement des réseaux.
Je suis conscient que le texte de Blaise Pascal puisse à la longue, en énerver plus d’un… je compatis.

Quand je m’y suis mis quelquefois à considérer les diverses agitations des hommes et les périls et les peines où ils s’exposent, dans la cour, dans la guerre, d’où naissent tant de querelles, de passions, d’entreprises hardies et souvent mauvaises, j’ai découvert que tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre. Un homme qui a assez de bien pour vivre, s’il savait demeurer chez soi avec plaisir, n’en sortirait pas pour aller sur la mer ou au siège d’une place. On n’achètera une charge à l’armée si cher, que parce qu’on trouverait insupportable de ne bouger de la ville; et on ne recherche les conversations et les divertissements des jeux que parce qu’on ne peut demeurer chez soi avec plaisir. Mais quand j’ai pensé de plus près, et qu’après avoir trouvé la cause de tous nos malheurs, j’ai voulu en découvrir la raison, j’ai trouvé qu’il y en a une bien effective, qui consiste dans le malheur naturel de notre condition faible et mortelle, et si misérable, que rien ne peut nous consoler, lorsque nous y pensons de près.

Blaise Pascal


Le 4/02/2021
Les vaccins arrivent !

En raison d’une forte demande, ce centre n’a plus de disponibilités. Réessayez prochainement ou cherchez un autre centre.

Le 6/02/2021
Entre temps…
le Covid-19 mute, de nouveaux variants apparaissent en Angleterre, en Afrique du Sud, au Brésil, en Californie… plus agressifs, plus contagieux, plus inquiétants. 
Vont-ils résister aux vaccins américains, anglais, russes, chinois, cubains ?

Eradication ou stop and go ?
Les pays asiatiques ont compris l’ordre des priorités !


Le 10/02/2021
… Le variant anglais est porteur de mauvaises nouvelles.
Au Royaume-Uni 1/3 des patients soignés pour ce Covid et que l’on croyait guéris retournent à l’hôpital et 1/3 n’en ressortent que les pieds devant. Moyenne d’âge 65 ans, 55% d’hommes.
Parmi les rescapés persistent des séquelles : dit Covid long.
Tout d’un coup un doute sur l’efficacité des vaccins.
Un vrai fléau Monseigneur.


Le 12/02/2021
… Sur la région de la ville d’Auxerre, on prévoit de vacciner 2170 personnes dans les 28 prochains jours (nous sommes le 12 février 2021), ce qui permettrait de pouvoir immuniser à demi (faut rester optimiste) 7 à 8 personnes par jour…
A ce rythme, on peut espérer atteindre l’immunité collective aux alentours de 2024. 
Mais cette lenteur à l’allumage pourrait être douchée par la survenue inopinée de nouveaux variants obligeant à revoir ces délais à la hausse, nécessitant la mise à disposition de nouveaux vaccins corrigés pour prendre le dessus sur ces mutants qui peuvent eux franchir une étape nouvelle, puisque c’est chez eux une spécialité familiale …

Le 16/02/2021
Sommes-nous bien informés lorsqu’on nous dit que le politique (réduit à une seule personne) fait le bon choix pour gérer l’épidémie de Covid ?
Est-ce un avis variable des médias d’information ou une constante ?
Est-ce une prise de risque jouée à pile ou face en vue des prochaines élections présidentielles ?
Questions servies sur un PLATEAU.

Le 19/02/2021
Où l’on apprend :
… que la commission européenne ne veut pas révéler les chiffres des contrats passés avec les groupes pharmaceutiques lors des commandes de vaccins,
… qu’un ancien Président de la République a bénéficiait à 66 ans d’un joli passe-droit à l’immunité alors que des millions de séniors attendent (les nombreux rendez-vous avec la Justice, peut-être ?)…
…. que les mutants dits anglais SARS-Cov-2 B.1.1.7 et californiens SARS-Cov-2 B.1.429 viennent de faire alliance, le premier se montrant plus contagieux et le second plus résistant aux anticorps monoclonaux, à suivre.

Le 23/02/2021
Alors que le Texas est privé d’eau et d’électricité, une brouette sophistiquée vient de se poser sur Mars. Contraste de la semaine.
Alors que les vaccins partout en France sont distribués au compte goutte, l’épidémie enfle dans certains départements obligeant à un re-confinement. 
A vouloir courir deux lièvres à la fois, les chasseurs d’EN MARCHE devront trouver un boucher ouvert pour ne pas rentrer bredouilles. 

Le 1/03/2021
Un coup d’oeil sur le tableau de bord mis en ligne par l’Université Johns Hopkins confirme l’étendue de la pandémie sur l’ensemble du globe tout en indiquant les zones rouges fortement touchées, montrant l’écart en terme de victimes entre nous occidentaux et les pays de la zone Asie-Pacifique.
A quoi cela tient-il ?…
Contrairement à ce qui est dit, nous devons platement reconnaitre que nous ne sommes pas les meilleurs. Suppression de plus de 17000 lits d’hôpitaux sous la précédente mandature, plus de 4000 sous le gouvernement actuel, chute des investissements dans la recherche, l’Institut Pasteur en perte de crédibilité et aux abonnés absents dans les attentes vaccinales … du défaut de masques aux déserts médicaux dans les régions, la liste des défaillances est connue mais s’aggrave manifestement un peu plus lorsqu’on apprend que ce succès repose en partie sur les conseils de la firme McKinsey pour la modeste somme de 2 millions par mois.
Tout ça pour ça ? Et oui.
A l’autre bout du monde, on ne ferait rien de bien, pense-t-on.

Les commentaires sont fermés.