Inferno : Canto 3

Classé dans : Illustration pour l'Enfer | 1

Feuilleton – L’Enfer : Chant 3

 

 

« Vous qui entrez, laissez toute espérance ».

 

C’est sous ce message de bienvenue clignotant dans un caisson lumineux );-)) que Dante entre et fait ses premiers pas dans le vestibule de l’Enfer.
Virgile l’accompagne, commentant tel un reporter les premières images et les premiers sons de ces terres brûlées où errent les âmes en détresse.

Mis en confiance par les gestes affectueux et prévenants de son guide, Dante interroge et veut savoir qui sont ces gens mais se ravise, regrettant sa curiosité, quelque peu douché par l’attitude inquiète et réservée de Virgile, lui conseillant gentilment d’attendre d’être rendu sur l’autre rive de l’Achéron car Caron le passeur se pointe avec grand fracas.
Les invectives et les propos menaçants de se dernier ont raison de la candeur naïve du poète.
Surpris par autant de violence le poète abasourdi… dévisse, s’écroule et perd connaissance.

« Vous qui entrez, laissez toute espérance ».

 

 

 

 

Illustration pour l’Enfer Chant 3

 

 

« Quincy fuor quelle le lanose gote
al nocchier de la livida palude, 
che ‘entorno a li occhi aver di fiamme rote. »

« Ces mots calmèrent le visage laineux
de ce rocher du livide palud
lui dont les yeux étaient cerclés de feu. »*

 

*Traduction de Danièle Robert (Editions Actes Sud)

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.