Inferno : Canto 4

Classé dans : Illustration pour l'Enfer | 1

Feuilleton – L’Enfer : Chant 4

 

 

Emergeant d’un sommeil profond, Dante reprend connaissance dans le premier cercle de l’Enfer : les limbes.

En ces lieux sans tourment vont et viennent hommes, femmes, enfants, « gens d’honneurs » précise Dante. C’est « le vestibule ».
Un genre de Sangatte**** quatre étoiles où seraient parquées les bonnes âmes ayant vécu avant l’ère chrétienne; de fait, tous les non-baptisés.
On y croise Homère, Horace, Ovide, Electre, Hector, Enée, César, Lucrèce, Saladin, Socrate, Platon, Empédocle, Héraclite, Zénon, Thalés, Anaxagore, Diogène, Orphée, Sénèque, Euclide, Ptolémée, Hypocrate, Avicien, Galiens, Averroés et quelques autres mais pas de pharaons. Sans oublier Aristote : « le maitre de ceux qui savent ».
C’est aussi, en temps ordinaire, la salle d’attente habituelle de Virgile, le lieu de son assignation à résidence avant la fin des temps.

Utile conseil au lecteur : L’Enfer est un lieu où grouille une forte densité de population et Dante va y croiser beaucoup, beaucoup de monde, notamment des personnes qui ne sont certainement pas toutes répertoriées dans vos contacts.
N’hésitez pas à consulter le « Who’s who » de la mythologie (grecque et latine) et de l’Histoire de son temps. Dante (1265-1321).

 

 

 

Hervey, Illustration pour l'Enfer de Dante chant 4
Illustration pour l’Enfer chant 4

 

 

« Genti v’eran con occhi tardi e gravi,
di grande autorità ne’ lor sembianti :
parlavan rado, con voci soavi.

Traemmo cosi da l’un de’ canti
in loco aperto, luminoso e alto,

si che veder si potei tutti quanti. »

« Là étaient des gens aux yeux lents et graves,
leur aspect était plein d’autorité :
ils parlaient fort peu, d’une voix suave.

Aussi nous nous mîmes sur l’un des côtés,
sur un promontoire lumineux, ouvert,
afin de pouvoir tous les contempler. »*

*Traduction de Danièle Robert (Editions Actes Sud).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.