L’Association « Mise à jour » a présenté les 9, 10 et 11 juillet 2004 dans l’espace du lavoir de Druyes l’édition de cartes postales de ce village de Bourgogne par le plasticien Hervey. Résumé d’une performance.

L’exposition dans son intitulée « Clichés et détournements » résume ce travail en deux temps sur l’image.
 »CLICHE » ou prise de vue photographique d’un paysage donné tel que le voit le photographe et tel que le cliché nous le restitue suivi d’une intervention sur cette image pixellisée ou « DÉTOURNEMENT » par rajouts, effacements, modifications multiples pour atteindre cette inventivité particulière, inhérente à la peinture car si cette fabrique d’images délaisse les supports traditionnels et autres liants, couleurs pigmentées, pinceaux, chiffons pour recourir au support « carte postale » par l’entremise de l’écran numérique et ses outils informatiques, la démarche de l’artiste dans ses fondamentaux reste inchangée.

 

plan d'eau du lavoir
plan d’eau du lavoir
plan d'eau du lavoir
plan d’eau du lavoir

 

Animation in situ.

 » Durant les trois journées de présentation dans l’espace du lavoir de Druyes, j’ai pu composer avec le mouvement de la rivière et imaginer une animation permanente, utilisant le plan d’eau du bassin pour évoquer par une plaisante métaphore visuelle le type de créativité à l’œuvre dans ce travail. 
Les dix cartes postales collées sur d’épaisses planches de bois et lestées par des fils invisibles surnagent dans le bassin le long des bordures, insensibles au courant.
Le mot CLICHE est écrit en très grand en travers du plan d’eau, au fond du bassin suivant un alignement fixe de carreaux rouge du pays. 
A la surface de l’eau, les lettres du mot DETOURNEMENT en matériaux léger, polystyrène peint en bleu, se déplacent au gré du courant formant des mots nouveaux…  »

 

 » L’Edit de la rivière. « 

 » …Présent les trois jours d’exposition, j’ai eu tout loisir pour noter avec un appareil numérique une grande partie des mots que formait la rivière. 
Restait à donner la juste traduction de cet « Edit de la rivière » sous la forme d’un épigramme ou haiku* local.  »

*ou haikai-hokku : très court poème, sorte d’épigramme à la japonaise.

"Edit de la rivière"
« Edit de la rivière »

 

Tirage digigraphique de « L’Edit de la rivière ».

Un ensemble éditorial au prix de 200 euros, intitulé « Clichés et détournements d’un village de Bourgogne » rend compte de cette performance.

Il est constitué de :
5 cartes postales format 15x15cm,
5 cartes postales format 21x11cm
un livret commentant la performance.

Tirage digigraphique sur papier Hahnemühle William Turner 310 gsm, encadré sous verre format 50x50cm baguette chêne ou ramin noir.