Clamecy/Reflets/Vitraux 8

Classé dans : Clamecy/Reflets | 2

Clamecy/Reflets/Vitraux 8

 

 

Clichés d’une petite ville pris dans ses reflets : d’eau, de lumières, de vitrines, ou ce que l’on peut voir de la topographie, de l’Histoire et de la crise actuelle. Portrait en trois dimensions.

 

 

 

« Clamecy est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté. Ses habitants sont appelés les Clamecycois. Clamecy est le lieu de naissance de plusieurs personnalités : un prix Nobel de littérature, Romain Rolland ; un grand navigateur, Alain Colas, et un ministre de l’Économie, Arnaud Montebourg », dixit Wikipédia.

 

 

hervey_digigraphie_clamecy-reflets-abbatiale8

 

 

 

« Voici la fonction du vitrail : dans l’édifice il fait pénétrer la lumière du soleil et, du même coup, il en opère la transformation, il la pares, il la revêt des prestiges des diverses gemmes, rubis, topazes, émeraudes, lapis, dont les lapidaires analysaient les vertus et qu’ils mettaient en correspondance avec les qualités de l’âme et les essences spirituelles. Le vitrail c’est l’art du trésor, l’art des chasses, des calices, des autels qui vient s’incorporer à la bâtisse. Il établit l’espace entier du sanctuaire dans les scintillements de l’orfèvrerie liturgique. Il en fait l’écrin d’une gloire annonciatrice des splendeurs surnaturelles, il transforme l’âme dans l’émerveillement. Mais comme les plaques d’émail des ambons, des croix et des reliquaires, le vitrail est aussi prédication de vérité. Il enseigne. Par ses images, il maintient dans la voie droite la méditation des serviteurs de Dieu. Il les guide vers la vraie croyance. »

 

Georges Duby : L’Europe des cathédrales.

2 Responses

  1. marie-thérèse Péroz-Blaise

    Est-ce le temps qui a passé sur ces pierres ou la lumière diffractée ? Je ne sais pas .
    Cette beauté me saisit et me rend muette .
    Les hommes d’Eglise ont su captiver les foules .
    Le photographe rend hommage à la création humaine autant que naturelle .

    • Hervey

      Oui, c’est ce que font les gens d’images, saisir des émotions, des émotions qui passent et perdurent. Ensuite, à chacun son lexique, sa traduction et la portée de sa réflexion. Tout est ouvert. Pas murée la porte.
      Je lisais, il y a quelques instants le ressenti de l’astronaute français qui vient de faire un séjour dans l’espace. Pour lui, c’est du soleil qu’il faut attendre la solution énergétique pour les années à venir. Les concepteurs de cette image reproduite ci-dessus ne seraient pas déboussolés, me semble-t-il, par les propos du cosmonaute. Ma grand-mère reconnaissait le soleil comme son seul dieu. Voilà bien trois avis qui peuvent s’entendre.